Cet article date de plus d'un an.

“Méga-bassines” : réveil brutal à Sainte-Soline après une journée de chaos

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
“Méga-bassines” : réveil brutal à Sainte-Soline après une journée de chaos
Article rédigé par France 3 - C.Guyon, T.Petit, J.Delage, E.Noël, France 3 Régions
France Télévisions
De violents heurts ont eu lieu, samedi 25 mars, à Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, lors d’une manifestation contre un chantier de “méga-bassine”. De nombreuses personnes ont été blessées et trois sont toujours en état grave.

Les carcasses carbonisées témoignent de la violence des affrontements, samedi 25 mars, à Sainte-Soline (Deux-Sèvres). Quatre véhicules des forces de l’ordre ont été brûlés, alors que les gendarmes ont tiré 4 000 grenades (lacrymogènes et de désencerclement). Au lendemain des faits, les enquêteurs cherchent des indices, comme un cocktail Molotov artisanal. Le bilan humain officiel est lourd, avec sept manifestants et 28 gendarmes blessés, dont trois personnes toujours dans un état grave, deux chez les anti-bassines et une chez les forces de l’ordre.

200 manifestants blessés selon les organisateurs

Les organisateurs avancent un chiffre plus important de 200 blessés dans leurs rangs. "On n’était pas là pour ça", se défend un manifestant qui dénonce que "ça ne regarde pas, ça tire". Dans le village voisin de Melle, le débat de l’eau se poursuit avec des débats culturels, scientifiques et agricoles. À Sainte-Soline, le dispositif de sécurité de 3 200 hommes est maintenu pour une durée indéterminée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.