Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Sécurité des frontières, valeurs chrétiennes, sauvegarde des traditions... pourquoi l'Autriche rurale a choisi l'extrême droite

En Autriche, près de la frontière slovène, une équipe d'"Avenue de l'Europe" a rencontré une jeune agricultrice traumatisée par le passage de milliers de migrants à l'automne 2015. Selon elle, ce qui a fait le succès de la coalition entre la droite et l'extrême droite aux élections de 2017, c'est aussi la défense de valeurs et traditions chères au milieu rural.

AVENUE DE L'EUROPE / FRANCE 3

Ce souvenir ferait encore trembler l'Autriche... A l'automne 2015, des foules de migrants arrivant de Syrie, d'Irak, d'Afghanistan, avaient traversé la frontière séparant le pays de la Slovénie. Ils étaient jusqu'à 6 000 par jour à pénétrer sur le sol autrichien.

Tout près de la frontière, dans un petit village autrichien proche de Leibnitz, l'équipe du magazine "Avenue de l'Europe" a rencontré Juanita. Cette jeune éleveuse de porcs en est encore bouleversée : "Oui, je les ai vus, de mes yeux. C'était à quelques kilomètres d'ici. C'était inquiétant, vraiment inquiétant."

Aux élections de 2017, une majorité d'Autrichiens a porté au pouvoir une coalition de droite et d’extrême droite promettant de sécuriser les frontières. Pour Juanita et son mari Hans-Jürgen, le FPÖ (Parti libéral autrichien), parti d'extrême droite, est le seul capable de les protéger des dangers venus de l'étranger.

 "Le FPÖ est 'le' parti qui valorise la patrie"

"Ce qui compte le plus avec le FPÖ, défend Juanita, c'est la sécurité dans le pays, et la sauvegarde de nos traditions et de nos coutumes. Et les valeurs chrétiennes sont ce qui me tient le plus à cœur."

Des traditions que Juanita fait vivre en portant le plus souvent possible sa tenue de fête : le dirndl, une robe traditionnelle qu'elle a revêtue pour l'occasion. "Les habits traditionnels sont vraiment ancrés dans l'esprit des gens, surtout en zone rurale, explique cette agricultrice, qui pense que les paysans sont "véritablement représentés par les partis au pouvoir". Pour elle, "le FPÖ est 'le' parti qui valorise la patrie et symbolise vraiment les traditions".

Extrait de "Autriche : la peur de l'islam", un reportage de Geneviève Roger et Steven Pichavant à voir dans "Avenue de l'Europe" le 30 janvier 2019.

Avenue de l\'Europe. Sécurité des frontières, valeurs chrétiennes, sauvegarde des traditions...pourquoi l\'Autriche rurale choisit l\'extrême droite
Avenue de l'Europe. Sécurité des frontières, valeurs chrétiennes, sauvegarde des traditions...pourquoi l'Autriche rurale choisit l'extrême droite (FRANCE 3)