Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. William Martinet, président de l'Unef : "J'ai travaillé"

C'est l'un des leaders de la contestation des jeunes contre la loi El Khomri. William Martinet, président de l'Unef, est accusé par ses détracteurs d'être un étudiant perpétuel et de ne rien connaître du monde du travail. Il répond dans ce portrait brossé dans "Envoyé spécial" du jeudi 17 mars.

Voir la vidéo
FRANCE 2 / ENVOYE SPECIAL

C'est le principal visage de la contestation étudiante. William Martinet est le président de l'Unef, le syndicat étudiant majoritaire, proche de la gauche du Parti socialiste. Dans ce portrait brossé par "Envoyé spécial", William Martinet, qui enchaîne les invitations médiatiques et est reçu par le Premier ministre, répond à ses nombreux détracteurs. 

Il connaîtrait mieux l'entreprise que Valls et Macron

Accusé d'être un étudiant perpétuel qui ne connaît rien au monde du travail – il est toujours en master à 27 ans –, sa réponse prend la forme d'une contre-attaque : "Face aux trois ministres Valls, El Khomri et Macron, je crois que j'ai passé plus de temps à bosser dans une entreprise privée qu'eux." Il explique avoir, comme tous les étudiants qui doivent financer leurs études, travaillé "dans la restauration rapide, l'intérim, une société de nettoyage".

Extrait d'un reportage d'"Envoyé spécial" du 17 mars : "Le péril jeune ?"

(CAPTURE ECRAN / ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2)