13h15, France 2

VIDEO. Comment des policiers américains s'entraînent sur simulateur aux situations extrêmes à la "Harvard de la violence infernale" dans l'Etat du Tennessee

Des policiers venus de tous les Etats-Unis viennent se former aux techniques sophistiquées d’investigation policière à la National Forestic Academy. Les exercices sur simulateur doivent notamment les préparer à avoir la bonne réaction dans les pires circonstances… Extrait du magazine "13h15 le dimanche" du 27 septembre 2020.

"Appel à toutes les unités… Nous avons des coups de feu au lycée central, 35-27 East Maine… " Ce jour-là, il s’agit d’un exercice sur simulateur à la National Forestic Academy, surnommée la "Harvard de la violence infernale". Cette école de formation à l’investigation policière, située aux Etats-Unis dans l’Etat du Tennessee, a été fondée par l’auteure de romans policiers Patricia Cornwell. Elle immerge des officiers de police venus de tout le pays dans des affaires de meurtre à élucider d’un très grand réalisme. Jusqu’à utiliser de vrais cadavres sur des scènes de crime reconstituées dans les bois.

La situation à laquelle doit faire face le policier, en l’occurence un instructeur, est donc une fusillade avec prise d’otage dans un établissement scolaire. Un vrai cauchemar ! "Par où sont-ils partis ?" demande le policier à la femme qui vient d’apparaître sur l’un des trois écrans géants du simulateur. "Vers la bibliothèque..." répond-elle en mode panique au policier qui lui dit de ne pas bouger. Le scénario virtuel évolue en fonction des gestes et des réponses du sujet. "Jette ton arme !" ordonne le stagiaire preneur d’otage qui braque son pistolet sur la tempe d’une élève. "Lâche ton arme ! Laisse-la partir… " Celui qui a fait intrusion dans le lycée hurle : "Tu recules ou je lui tire dans la tête…"

Parfois moins d’une seconde pour prendre une décision de vie ou de mort

Le face-à-face entre les deux hommes est de plus en plus tendu. La jeune fille est terrorisée. "Je ne m’approche pas… Laisse-la partir… Dis-moi ce qui se passe… Pose ton arme… Parle-moi… J’ai besoin que tu me dises ce qui se passe, pourquoi on est là. Je ne m’approche pas, je recule. Pose ton arme s’il te plaît. On va s’en sortir…" dit le policier sur un ton calme. La jeune fille est enfin relâchée par celui qui avait fait intrusion dans le lycée. "Vaut-il mieux essayer d’en finir en tirant sur l’agresseur ou faut-il chercher une solution moins drastique ? s’interroge le policier à l’issue de cet exercice. On n’en sait rien. On peut aussi parler, parler… Les choses ont l’air d’aller bien mais le pistolet est toujours pointé sur l’otage qui peut être tuée a tout moment…"

Alors, comment un simulateur peut-il préparer à des situations qui ne sont jamais les mêmes ? "Il ne peut pas, c’est vrai, mais on veut mettre les élèves dans des conditions qui vont les aider à réfléchir tout au long du scénario", répond l’instructeur qui précise : "Le simulateur est contrôlé depuis cet ordinateur et on propose différents scénarios : une agression à un distributeur automatique, une autre dans les bois, à la maison ou dans des parcs… soit tous les types d’appels que les agents peuvent recevoir. On essaie de construire à chaque fois un scénario qui permettra au policier d’accumuler de l’expérience, avant de répondre à de vrais appels. Le simulateur les aide à prendre les bonnes décisions." Les policiers ont parfois moins d’une seconde pour prendre une décision de vie ou de mort.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)