Le corps d'un soldat français rapatrié d'Algérie, 61 ans après sa mort

Un soldat français mort pendant la guerre d'Algérie a été enterré en France, plus de 60 ans après sa mort. Sa famille a obtenu le rapatriement de sa dépouille qui reposait au cimetière militaire d'Oran.

Une cérémonie religieuse 61 ans après sa mort au front, en Algérie. La dépouille de Jean Vilalta est enfin de retour auprès des siens, à Elne (Pyrénées-Orientales). Tombé en 1956, Jean Vilalta avait 22 ans. Il combattait en Algérie, alors colonie française.

Aujourd'hui, si sa famille est parvenue à faire rapatrier sa dépouille, c'est parce que les autorités algériennes se sont montrées conciliantes. Après la cérémonie religieuse, place aux honneurs militaires pour le soldat Vilalta.

400 soldats français toujours enterrés en Algérie

Quelques minutes plus tard, son cercueil rejoint enfin le caveau familial. Sa petite soeur ne retient pas son émotion. "C'est un cadeau magnifique. Je ne peux pas expliquer. Je ne pouvais pas recevoir quelque chose de plus beau que ce cadeau. Et puis ma maman est contente maintenant, je lui ai rendu son fils", confie-t-elle.

La guerre d'Algérie a envoyé plus de 1,5 million de soldats français au front. Près de 15 000 y ont laissé la vie, dont 400 qui sont toujours enterrés en Algérie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat français mort pendant la guerre d\'Algérie a été enterré en France, plus de 60 ans après sa mort. Sa famille a obtenu le rapatriement de sa dépouille qui reposait au cimetière militaire d\'Oran.
Un soldat français mort pendant la guerre d'Algérie a été enterré en France, plus de 60 ans après sa mort. Sa famille a obtenu le rapatriement de sa dépouille qui reposait au cimetière militaire d'Oran. (FRANCE 3)