Loi Pacte : la privatisation d'Aéroports de Paris adoptée

La loi Pacte a été adoptée jeudi 11 avril. Le Parlement a ouvert la voie à un certain nombre de privatisations, parmi lesquelles celle de la Française des jeux (FDJ) ou celle d'Aéroports de Paris (ADP). De quoi susciter la polémique.

FRANCE 3

Dernières joutes oratoires, jeudi 11 avril au matin, dans l'hémicycle. La privatisation des Aéroports de Paris (ADP) cristallise toujours les débats. Face au front d'opposition qui a lancé un référendum d'initiative partagée, Bruno Le Maire dénonce une dérive qui mènerait à faire "le jeu du populisme". Le député insoumis Alexis Corbière lui répond aussitôt, dénonçant "une dérive autoritaire". Dans ce climat électrique, la loi Pacte est largement votée : 147 voix pour, 50 voix contre.

Il sera possible de créer son entreprise sur internet

Une loi et des mesures pour les salariés, à commencer par la mise en place d'un statut du conjoint salarié ou de la portabilité de l'épargne retraite . Le texte prévoit également de faciliter l'intéressement dans les entreprises de moins de 250 salariés. Les entreprises font justement l'objet de mesures de simplification, comme la suppression ou l'allègement des seuils d'effectifs afin de favoriser l'embauche. Il sera également possible de créer son entreprise sur internet. Enfin, concernant la consommation, les périodes de soldes passent de six à quatre semaines afin de renforcer leur impact. Le gouvernement espère promulguer la loi Pacte d'ici un mois au plus tard.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hémicycle de l\'Assemblée nationale à Paris, le 20 février 2019. 
L'hémicycle de l'Assemblée nationale à Paris, le 20 février 2019.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)