"Gilets jaunes" : des structures organisées pour durer

Au douzième jour de mobilisation, les "gilets jaunes" s'organisent par roulement pour perdurer.

France 3

Installés sur un rond-point près de Senlis dans l'Oise, les "gilets jaunes" n'ont pas l'intention de le quitter. Une occupation 24 heures sur 24 assurée par 50 "gilets jaunes" et planifiée de manière très précise. Il y a quinze jours ils ne se connaissaient pas, mais aujourd'hui ils mènent une lutte côte à côte. Ces femmes gèrent l'intendance et les denrées apportées par des sympathisants. Ce campement est le symbole de leur ras-le-bol et le meilleur moyen de faire entendre leurs revendications.

Vers une structuration du mouvement ?

La délégation reçue mardi 27 novembre par le ministre de la Transition écologique François de Rugy a lancé l'idée de structurer le mouvement et d'élire des représentants départementaux. Sur ce rond-point, personne n'y croit. Le prochain grand rendez-vous des "gilets jaunes" aura lieu samedi 1er décembre à paris. Certains quitteront alors le campement de Senlis pour se rassembler à nouveau dans la capitale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" à Limoges (Haute-Vienne), le 24 novembre 2018. 
Des "gilets jaunes" à Limoges (Haute-Vienne), le 24 novembre 2018.  (PASCAL LACHENAUD / AFP)