Cet article date de plus d'un an.

COP15 : comment l'agglomération de Rennes protège son eau et ses agriculteurs

Publié
COP15 : comment l'agglomération de Rennes protège son eau et ses agriculteurs
COP15 : comment l'agglomération de Rennes protège son eau et ses agriculteurs COP15 : comment l'agglomération de Rennes protège son eau et ses agriculteurs
Article rédigé par France 3 - S. Feydel, V.Bouffartigue, L. Sabas
France Télévisions
France 3
En Bretagne, les agriculteurs affiliés au programme "Terres de sources" revoient leurs pratiques pour protéger les eaux du bassin rennais. Environ 70 communes ont décidé de les aider.

Des cochons bretons sont élevés sans antibiotique ni OGM, ils mangent français, grandissent sur la paille, et ont davantage d'espace. À sa reprise de l'exploitation il y a un an, Jean-François Viel a décidé de presque tout changer. "J'ai eu des démarches par rapport à l'agroécologie, je voulais donner du sens à l'exploitation, produire moins, mais mieux", confie-t-il.

Protéger les eaux du bassin rennais

Il a diversifié les cultures sur les 75 hectares de son exploitation, pour préserver la biodiversité. Jean-François Viel a également installé 20 ruches au bord de ses champs, pour favoriser la pollinisation. Comme lui, près de 120 agriculteurs sont en train de radicalement changer leurs méthodes de production. Ils souhaitent rejeter de moins en moins de pesticides dans les eaux du bassin rennais. Tous ont intégré le programme "Terres de sources", qui a pour ambition de rallier un quart des exploitations du territoire d'ici 2030. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.