Canicule : on s'approche du pic de chaleur

Le plus chaud est à venir dehors, car de nouveaux records pourraient être battus mardi 7 août. Virginie Hilssone est en direct de Paris.

Voir la vidéo

L'Hexagone étouffe depuis trois jours et la situation ne va pas s'améliorer mardi 7 août puisque les températures vont augmenter dans de nombreuses régions. "Il va faire encore un peu plus chaud sur la moitié nord de Paris. Les températures minimales s'annoncent extrêmement élevées et dans l'après-midi les plus fortes chaleurs concerneront les régions centrales, l'Ile-de-France, le Grand Est et les Hauts-de-France", explique la journaliste de France 3 Virginie Hilssone, en direct de Paris. On attend entre 35, 39 degrés "voire 40 degrés localement à l'intérieur de la Champagne", ajoute-t-elle.

Des orages qui seront violents

Certains records absolus de chaleur pourraient donc être battus, notamment ceux de Charleville-Mézières (Ardennes), Nancy (Meurthe-et-Moselle), mais on ne devrait pas battre le record de Paris de 1947, qui est de 40,4 degrés. "Mardi sera l'une des journées, voire la journée la plus chaude avec 38 degrés attendus à l'ombre. On va mieux respirer à partir de mercredi 8 août sur les régions de l'ouest avec l'arrivée des orages et à l'échelle du pays le thermomètre sera en baisse pour la journée de jeudi. Les orages s'annoncent particulièrement violents étant donné le choc thermique", conclut Virginie Hilssone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gens se rafraîchissent dans des bassins à proximité de la tour Eiffel, à Paris, lors d\'un épisode de canicule, le 1er juillet 2015.
Des gens se rafraîchissent dans des bassins à proximité de la tour Eiffel, à Paris, lors d'un épisode de canicule, le 1er juillet 2015. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)