BTP : une carte d'identité professionnelle pour lutter contre le travail illégal

Le gouvernement s'est doté d'un nouvel outil pour lutter contre le travail illégal dans le bâtiment. Désormais, sur les chantiers chaque salarié devra porter une carte professionnelle.

La PME de Thierry Gsset-Parment à Meudon (Hauts-de-Seine) compte sept salariés. Tous sont bien sûr déclarés et il est à jour pour leurs cotisations sociales. Mais du coup, il dit perdre des chantiers face à ses concurrents déloyaux. Cette nouvelle carte avec son QR Code intégré va selon lui dans le bon sens. "C'est une bonne idée, car dès qu'il y aura un contrôle sur un chantier on pourra savoir si l'entreprise paye ses cotisations sociales sur les salariés", assure le couvreur-zingueur. 

Cartes confectionnées à l'Imprimerie nationale de Douai

D'ici la fin de l'année et quel que soit le chantier, tous les ouvriers : intérimaires, travailleurs détachés, devront avoir sur eux cette nouvelle carte qui sera confectionnée à l'Imprimerie nationale de Douai (Nord) d'où sortent déjà nos passeports. Les premiers spécimens étaient présentés ce mercredi 4 janvier. Il s'agit de lutter contre le travail illégal, car l'économie souterraine constitue déjà 10,8% de notre PIB.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail Myriam El Khomri avec une carte destinée aux travailleurs du BTP, ici en 2015.
La ministre du Travail Myriam El Khomri avec une carte destinée aux travailleurs du BTP, ici en 2015. (VINCENT ISORE / MAXPPP)