Hôpital : une centaine de services d'urgence en France sont en crise

Publié Mis à jour
Hôpital : une centaine de services d'urgence sont en France sont en crise
FRANCE 3
Article rédigé par
E. Bach, F. Prabonnaud, M. Laforcade, N. Cohen, N. Fleury, F. Bohn, A. Dumoulin, C. Claveaux, T.Breton, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

Parmi les dossiers chauds qui attendent le nouveau gouvernement, la situation dans les hôpitaux. Dans plusieurs villes, les services des urgences sont partiellement fermés, faute de personnel.

Des urgences débordées. À l'hôpital de Mont-de-Marsan (Landes), le personnel garde son humour, mais tous saturent. Le manque d'effectif, toujours plus de patients, et l'arrivée de l'été dans cette région touristique font craindre le pire. À l'hôpital de Bordeaux (Gironde), la crise a déjà des conséquences. Les urgences sont fermées la nuit, seuls les patients amenés par le SAMU sont acceptés. "Nos confrère sont épuisés, et, aujourd'hui, ils ne veulent plus travailler dans ces conditions [...] Les gens vont faire un autre métier, notamment pour les personnels paramédicaux", constate Jérémy Monteiro, médecin urgentiste.

Revaloriser les gardes et le travail le week-end

Mêmes tensions à l'hôpital de Versailles (Yvelines), où le service des urgences est au bord de l'implosion. Fermetures de lits, manque de personnel : une centaine de services d'urgence en France sont en crise. Le secteur estime que des mesures peuvent déjà être prises. "Il faut absolument que les gardes, les astreintes, le travail le week-end fassent l'objet de revalorisations immédiates", déclare Zaynab Riet, déléguée générale de la Fédération hospitalière de France (FHF). La crise à l'hôpital sera l'un des premiers chantiers de Brigitte Bourguignon, la nouvelle ministre de la Santé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.