Cet article date de plus de quatre ans.

Tarifs du gaz ou de l'électricité... tout ce qui change au 1er août

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Roanne : six jeunes empoisonnés par des cigarettes -
Roanne : six jeunes empoisonnés par des cigarettes Roanne : six jeunes empoisonnés par des cigarettes - (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions

Le 1er août rime avec changements. Plusieurs mesures mises en place jeudi 1er août sont susceptibles de bousculer le quotidien : hausse des tarifs de l'électricité, baisse des prix du gaz, nouvelle règlementation pour la prime à la casse. Tour d'horizon.

C'est une mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Le tarif de l'électricité augmente le jeudi 1er août de 1,23 % après une hausse de 5,9 % il y a deux mois. De quoi faire réagir de nombreux français. "C'est beaucoup trop cher. On est déjà matraqué et ça augmente encore", lance un consommateur. À l'inverse, les tarifs réglementés du gaz diminuent aujourd'hui de 0,5 % grâce à une perte importante des prix sur le marché. Le 1er juillet déjà, le tarif avait chuté de 6,8 %. En réalité, ces baisses auraient pu être plus importantes. Mais pour éviter une possible remontée à l'automne, le gouvernement a préféré lisser les tarifs sur plusieurs mois.

Changement pour la prime à la conversion

Du changement également pour la prime à la conversion. Bénéficier d'un coup de pouce financier pour acheter une voiture moins polluante, électrique ou hybride, devient plus difficile. Les véhicules doivent émettre moins de 177 g/km de CO2 contre 122 auparavant. La prime est désormais indexée sur le revenu fiscal de référence qui ne doit pas dépasser 13 489 euros par personne. Seuls les diesels immatriculés à partir de septembre 2019 sont éligibles et les voitures de plus de 60 000 euros sont exclues du dispositif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.