Cet article date de plus de six ans.

Baisse des dotations de l'État aux collectivités : les maires en colère

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Baisse des dotations de l'État aux collectivités : les maires en colère
Baisse des dotations de l'État aux collectivités : les maires en colère Baisse des dotations de l'État aux collectivités : les maires en colère
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Le gouvernement a annulé des crédits d'État qui étaient destinés aux communes. Un nouvel effort budgétaire qui passe mal : les maires saisissent la tête de l'exécutif.

300 millions d'euros de dotations en moins pour les collectivités. Des petites communes grandes perdantes de cet arbitrage budgétaire comme à Auzas (Haute-Garonne), 250 habitants et un budget plus que serré. Cette année, le grand chantier, c'était la rénovation de la base de loisirs.

"L'État nous doit 5 000 euros. Le problème, c'est qu'après cette annonce, on ne sait pas du tout si cette somme va être versée ou si elle va faire partie de la suppression des crédits", indique René Savelli, maire d'Auzas. En tout, ce sont 216 millions d'euros de subventions supprimées pour ces collectivités.

Un autre manque à gagner

Pour les grandes villes, certaines dotations seront également annulées. Montant : 84 millions d'euros. Elles concernent par exemple les actions menées dans certains quartiers prioritaires allant du soutien scolaire au développement économique.

Des maires en colère qui devront bientôt faire face à un autre manque à gagner avec la réforme de la taxe d'habitation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.