Transports : des communes rendent le bus gratuit en faveur de l’environnement

Publié Mis à jour
Transports : des communes rendent le bus gratuit en faveur de l’environnement
Article rédigé par
C.Colnet, B.Six, N.Fleury, L.de Pavant, J.Delage, J.Vlasseman - France 2
France Télévisions
En France, 38 villes ont décidé de rendre les transports en communs gratuits pour inciter les habitants à délaisser leur véhicule. Toutefois, il faut pour cela que les bus soient nombreux et qu'ils aillent aux bons endroits, ce qui n'est pas toujours le cas.

Monter dans le bus sans ticket, dans certaines villes de France ce n’est pas une infraction, car les transports sont gratuits, comme c’est le cas à Dunkerque (Nord). Depuis la mise en place de la mesure il y a quatre ans, la fréquentation des 18 lignes de bus a plus que doublé. "C’est très pratique que ce soit gratuit, je ne dépense rien et je me déplace", commente une jeune fille. La gratuité aurait permis de réduire le trafic automobile. En effet, 48% des nouveaux passagers se déplaçaient en voiture avant.

Certains trajets plus longs en bus


Un couple d’une commune limitrophe délaisse lui aussi la voiture au profit du bus. 10% des nouveaux passagers disent même s’être débarrassés d’un véhicule ou avoir renoncé à en acheter un. Pour l’heure, il n’existe pas d’étude sur l’impact que cela a eu sur la pollution de l’air. Mais la gratuité n’est pas forcément une solution miracle. Par exemple, à Niort (Deux-Sèvres), certains trajets sont plus longs en bus qu’en voiture, ce qui n’incite pas les usagers à prendre les transports en communs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.