La peine capitale pour l'ex-président égyptien ?

Deux ans après sa destitution par l’armée, la peine capitale a été demandée à l'encontre de l’ancien président de l’Égypte, Mohamed Morsi, samedi 16 mai.

France 2

La justice égyptienne réclame la peine capitale contre Mohamed Morsi, l'ancien président égyptien. Jugé au côté d'une centaine d'autres accusés, le président déchu était notamment soupçonné d'avoir organisé des évasions dans une prison du Caire pendant la révolte de 2011.

Décision définitive début juin

Premier président démocratiquement élu, le candidat des Frères musulmans ne sera resté qu'une seule année au pouvoir. À l'été 2013, dans les rues du Caire, la contestation est en feu. L'armée destitue le président islamiste. "Un pouvoir militaire qui veut aujourd'hui se débarrasser du passé", note la journaliste de France 2. Et pour Mohamed Morsi les procès se suivent et se ressemblent. Condamné à 20 ans de prison le mois dernier pour des violences à l'encontre d'opposants, l'ancien président doit désormais attendre l'avis de la plus haute autorité religieuse du pays. La justice égyptienne rendra sa décision définitive début juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président égyptien Mohamed Morsi durant son procès au Caire (Egypte), le 15 février 2015.
L'ancien président égyptien Mohamed Morsi durant son procès au Caire (Egypte), le 15 février 2015. (AHMED OMAR / ANADOLU AGENCY / AFP)