Impôts : la déclaration des frais réels, une option avantageuse pour les gros rouleurs ?

Publié Mis à jour
Impôts : la déclaration des frais réels, une option avantageuse pour les gros rouleurs ?
France 2
Article rédigé par
J.Vitaline, C.Tixier, L.Klethi, L.Campisi, M.-E.Guidee-Banarjee, C.Arnold, Z.Berkous, J.Boulesteix, B.Bervas - France 2
France Télévisions

Mardi 7 juin, alors que la date limite de déclaration d'impôts approche, certains contribuables s'intéressent à la déclaration de frais réels. Les frais d'un véhicule sont ainsi calculés selon un barème kilométrique. 

Avec la flambée des prix des carburants, les contribuables se demandent comment déclarer leurs frais réels. Cette option, choisie par plus de quatre millions de Français en 2021, est avantageuse pour les travailleurs qui roulent le plus. Selon le ministère de l'Économie, les conducteurs qui déclarent aux frais réels devraient économiser 150 euros en un an. 

Le barème kilométrique a été revalorisé en 2022 

Depuis sept ans, Claire Letrillard, chargée de développement commercial, ne demande plus l'abattement classique de 10 % de ses revenus, mais a choisi l'option des frais réels. Les frais liés à l'utilisation de sa voiture sont ainsi calculés selon un barème kilométrique. Ce barème a été revalorisé en 2022, avec l'augmentation des prix des carburants. "Cette économie est la bienvenue. 300 euros, on peut dire que ça fait trois pleins", assure-t-elle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.