Cet article date de plus d'un an.

Vacances d'été : le covoiturage de plus en plus prisé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les réservations pour le covoiturage sont en hausse en 2023. Pour de nombreux vacanciers, cela reste moins cher que le train.
Vacances d'été : le covoiturage de plus en plus prisé Les réservations pour le covoiturage sont en hausse en 2023. Pour de nombreux vacanciers, cela reste moins cher que le train. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Girault-Carlier, C.Rigeade, F.Bazille S.Ripaud
France Télévisions
France 2
Les réservations pour le covoiturage sont en hausse en 2023. Pour de nombreux vacanciers, cela reste moins cher que le train.

Stéphane Lebrun fait du covoiturage depuis sept ans. Pour lui, c'est un moyen de rentabiliser son voyage. "Ça me paie l'essence et le péage", indique le conducteur. Pour les passagers, un trajet en covoiturage est également moins cher. Le coût du trajet de Lubin Lepage, passager, est divisé par deux par rapport au train. Pour Marianne Larcheron, passagère, le covoiturage est plus pratique que le train.

L'inflation pousse à partager les frais

Pour l'été 2023, les demandes de covoiturage explosent. Plus de trois millions de chauffeurs et passagers sont prévus pour la plateforme leader du marché. "On associe ça à plusieurs facteurs, notamment l'inflation, qui pousse les conducteurs à partager leurs frais et les passagers à trouver des trajets abordables", explique Adrien Tahon, directeur Europe de BlaBlaCar. La mise en place d'une prime de 100 euros par le gouvernement a aussi incité au covoiturage. La plateforme prévoit 20 % de hausses de covoiturage en 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.