Cet article date de plus d'un an.

Orages en Corse : des dizaines de bateaux échoués à Girolata

Publié Mis à jour
Orages en Corse : des dizaines de bateaux échoués à Girolata
Orages en Corse : des dizaines de bateaux échoués à Girolata Orages en Corse : des dizaines de bateaux échoués à Girolata
Article rédigé par France 2 - D. Schlienger, J. Vitaline, L. Pekez, France 3 Corse, Insulairdrone, L. Feuillebois
France Télévisions
France 2

En Corse, c’est le golfe de Girolata qui restera comme le symbole des blessures infligées à l’île par les orages survenus jeudi 18 août. Ce petit village, accessible uniquement en bateau, a vu notamment un de ses pêcheurs être emporté par les flots.

Pour la première fois depuis leur évacuation, des familles retournent vers le port de Girolata (Corse-du-Sud), là où ils ont pris la tempête de plein fouet sur leur bateau, jeudi 18 août. Plus ils avancent vers la crique, plus les souvenirs reviennent, et l’émotion avec. "Il y a des bateaux qui se cassaient les uns les autres", se rappelle Muriel Barbier, plaisancière.

Le pêcheur corse Jean-Paul Didincx n’a pas pu être secouru

Et voici ce qu’ils découvrent en arrivant : des dizaines de bateaux retournés, échoués, là sur les rochers ou plus loin sur la plage. Certaines embarcations ont à moitié coulé, la coque déchiquetée. Tous les touristes ont pu être secourus, mais pas un pêcheur corse. Sur l’une des seules cabanes de plage encore intactes, le visage de Jean-Paul Didincx. Il était en train de poser ses filets et il n’est jamais rentré. Tout le village se rassemblera lundi 22 août pour ses funérailles, l’un des pontons du port va être rebaptisé à son nom.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.