Cet article date de plus de trois ans.

Médecin : des opérations pour rien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Médecin : des opérations pour rien
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon la Fédération hospitalière de France, certains médecins opèrent trop et trop vite. Parmi les interventions souvent inutiles, la chirurgie de la colonne vertébrale et les césariennes.

Se faire opérer alors que cela n'est pas nécessaire : cette pratique abusive est plus fréquente qu'on imagine. Selon un sondage, neuf médecins sur dix reconnaissent avoir déjà prescrit des actes injustifiés. Pour le dos, les abus seraient fréquents. Pour preuve, le nombre de ces interventions lourdes et risquées peut varier du simple au triple selon les régions. On opère beaucoup plus dans l'Est, le Sud-Ouest et le Sud-Est qu'en région parisienne. Quant aux césariennes, loin d'être toutes indispensables, elles sont même 20 fois plus nombreuses dans certaines régions comme en Ile-de-France.

"Réguler les pratiques, c'est aussi toucher à la rémunération"

Des opérations inutiles réalisées sous la pression des patients, mais qui s'expliquent aussi par une certaine logique. "Ce qui est difficile quand on aborde le sujet de la pertinence, c'est qu'on touche à la rémunération, puisque l'acte est maintenant un élément de la rémunération. Plus vous faites d'actes, plus vous êtes rémunéré. Réguler les pratiques, c'est aussi toucher à la rémunération des uns et des autres. Donc il y a eu beaucoup de conservatisme et de manque de volonté", explique le docteur Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France. L'Assurance Maladie chiffre de 30 à 40 milliards d'euros le montant de tous ces actes qui pourraient être évités.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.