Filets de pêche : un piège pour les dauphins

C'est un phénomène qui se reproduit chaque année en janvier et mars, des dauphins s'échouent par dizaines sur les côtes françaises.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Comme chaque hiver, les habitants de l'Île de Ré (Charente-Maritime) découvrent des cétacés mutilés sur les plages, c'est la saison de la pêche du bar et du merlu. "Le rostre des dauphins est fracturé, c'est une marque caractéristique de la capture par des filets de pêche", explique Dominique Chevillon, président de Ré nature environnement. Les captures des dauphins sont accidentelles, les cétacés sont pris dans les grands filets de chalut pélagique, alors qu'ils pourchassent leurs proies.

Les pêcheurs français s'équipent en conséquence

Certains pêcheurs français s'équipent de "pinger", des dispositifs sonores pour effrayer les dauphins. Mais les professionnels se sentent stigmatisés. "Les pêcheurs déplorent ces captures accidentelles et font de leur mieux pour les éviter. Les bateaux sont en train de s’équiper de 'pingers'", a déclaré Hubert Carré, président adjoint du comité national des pêches maritimes. L'an dernier, 700 mammifères marins ont été retrouvés échoués sur les plages françaises. Selon l'association France Nature Environnement, 3 500 dauphins mourraient chaque année à cause des filets des pêcheurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dauphins photographiés au large de la Polynésie Française, le 4 août 2017. 
Des dauphins photographiés au large de la Polynésie Française, le 4 août 2017.  (VINCENT TRUCHET / BIOSPHOTO / AFP)