Feuilleton : l'école des flammes (3/5)

France 2 suit cette semaine un groupe de marins-pompiers à Marseille (Bouches-du-Rhône). Après onze semaines de formation intensive, ils sont aujourd'hui mis en situation. Ils doivent aussi se faire à la vie en caserne à la discipline militaire. 

FRANCE 2

Ces jeunes sont arrivés pour onze semaines de formation. Il est 6 heures du matin à l'école des marins-pompiers de Marseille (Bouches-du-Rhône). Depuis quelques jours, les élèves découvrent la vie de caserne. "Ça pique un peu le matin, surtout avec le froid", confie l'un des apprentis marins-pompiers. Ce matin-là, le gradé de service fait une inspection des chambrées et rien ne doit dépasser. "Si on leur laisse l'opportunité de se laisser aller, ça devient vite un carnage", explique le responsable.

11 semaines pour maîtriser la théorie et la pratique

Et même si tout est propre, la journée commence par une punition collective pour avoir bavardé au garde-à-vous. Ici les règles sont strictes, interdiction de marcher pour se déplacer, tout se fait au pas de course. Ils n'ont que onze semaines de formation pour maîtriser la théorie et la pratique. Aujourd'hui, les apprentis marins-pompiers sont formés au secourisme et pour cela il faut des victimes. L'exercice est un accident de la route entre un scooter et une voiture. Une fois en poste, ce type d'interventions représentera 80% des interventions des marins-pompiers de Marseille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion de pompier à Roubaix, le 16 janvier 2016. (Photo d\'illustration)
Un camion de pompier à Roubaix, le 16 janvier 2016. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)