Feuilleton : inoubliable Cloclo (2/5)

Cette semaine, France 2 suit la vie des fans de Claude François. Quarante après la disparition de l'artiste, dans son village d'adoption en Essonne, personne ne l'a oublié. La commune vit encore et toujours au rythme du chanteur.

FRANCE 2

En apparence, c'est un village paisible comme tant d'autres. Sauf qu'ici et pour toujours, cette campagne est hantée. Dannemois (Essonne) restera à jamais associée au moulin de Claude François. Bientôt l'anniversaire de la disparition du chanteur, alors l'école du village se replonge 40 ans en arrière. Même si pour les enfants, c'est parfois un peu vague. L'éternelle jeunesse de ses tubes, la période yéyé, c'est celle de ses premiers succès.

La tombe de Claude François visitée tous les jours

Les quelque 860 habitants partagent donc quelque chose avec Claude François : habiter ici, ce n'est pas anodin. À Dannemois, il y a le moulin où habitait la star. Mais l'endroit où il y a le plus de vie, c'est au cimetière. 10 000 à 15 000 personnes viennent ici chaque année. Après la disparition du chanteur, Ketty Sina, l'ancienne Clodette, a dansé au music-hall avant d'ouvrir deux restaurants. Une deuxième vie sans pour autant oublier la première. Ici, certaines chansons ne meurent pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur Claude François dans une image d\'archive non datée.
Le chanteur Claude François dans une image d'archive non datée. (VANDERHAEGEN / SIPA)