Présidentielle 2022 : après Yannick Jadot, Anne Hidalgo propose à son tour un ISF climatique

Publié
Présidentielle 2022 : après Yannick Jadot, Anne Hidalgo propose à son tour un ISF climatique
Article rédigé par
H. Capelli, J. Cholin, J.-M. Mier, G. Baslé, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Anne Hidalgo, candidate du Parti socialiste pour la présidentielle de 2022, a proposé la mise en place d’un ISF pour le climat. Une proposition déjà évoquée par Yannick Jadot, le candidat des Verts.

En difficulté dans les sondages, Anne Hidalgo, candidate du Parti socialiste, présente à Lille (Nord) samedi 23 octobre, a fait une proposition choc : l’instauration d’un ISF vert. "Un ISF climatique pèsera sur les ménages les plus aisés, dont d’ailleurs le patrimoine émet le plus de carbone", a-t-elle détaillé. L’idée est de rétablir l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et d’affecter les recettes à la transition écologique.

Un ISF vert qui s’installe dans le débat

Cette taxe verte a déjà été développée par le candidat écologiste, Yannick Jadot. Son idée s’inspire d’un rapport de Greenpeace. Le principe est de taxer les investissements des contribuables les plus fortunés dans les activités polluantes. "Les 1% les plus riches polluent 66 fois plus que les 10% les plus pauvres. Les disparités explosent", répond Clément Sénéchal, porte-parole climat de Greenpeace France. Pour des économistes comme Anne-Sophie Alsif, du bureau d’informations et prévisions économiques (BIPE), il pourrait être mieux de se concentrer sur la taxe carbone, et la renforcer pour avoir une législation à l’international.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.