Cet article date de plus de dix ans.

Vincent Peillon préfèrerait le mercredi matin pour revenir à la semaine de 5 jours

Le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, a indiqué mardi 22 mai sur RTL que faire classe le mercredi matin, dans le cadre du retour de la semaine de cinq jours à l’école primaire, serait la solution "la plus juste".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale (AFP)

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a indiqué mardi 22 mai sur RTL que faire classe le mercredi matin, dans le cadre du retour de la semaine de cinq jours à l'école primaire, serait la solution "la plus juste".

Le retour de la semaine de cinq jours à l'école primaire faisait partie des engagements de campagne de François Hollande. Mardi sur RTL, Vincent Peillon a indiqué qu'il préfèrerait que les élèves fassent classe le mercredi matin.

"Ce que préfèrent ceux qui aiment les élèves et veulent leur réussite, c'est le mercredi matin, et ce serait le plus juste. Après, il y a les collectivités locales, il y a des choix à faire sur le terrain", a-t-il déclaré.

Interrogé pour savoir si le nouveau rythme inclurait "plutôt le mercredi matin que le samedi matin, pour préserver par exemple la vie de famille, les parents divorcés", M. Peillon a répondu "bien sûr, dans la plupart du temps, mais on ne peut pas demander à la fois la concertation...", sans finir sa phrase.

Concertation annoncée

Pour autant, cette question sera abordée lors d'une "concertation" avec les collectivités locales, selon le ministre de l'Education, en écho à une promesse du Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Lundi, lors d'un déplacement dans une école de Seine-et-Marne, M. Peillon a précisé que "la concertation aura lieu avec tout le monde : les collectivités locales, les représentants des personnels enseignants, les représentants des parents, les spécialistes, les professionnels du tourisme".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.