Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Vers un choc de simplification administrative ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le fameux choc de simplification promis par le président de la République est mis en oeuvre par étape. Dernière en date, celle symbolique du silence qui vaudra désormais acceptation dans l'administration.

La paperasse, une spécialité française qui remplit les armoires et les étagères depuis des dizaines d'années. Un combat qui a pu paraître utopique mais depuis un an et demi, François Hollande a décidé de le mener. "Le choc de simplification" ou le grand ménage pour dépoussiérer des normes obsolètes et trop nombreuses. A compter de mercredi 12 novembre, les pouvoirs publics ont ainsi jusqu'à deux mois maximum pour se prononcer. En cas d'absence de réponse, la requête soumise est automatiquement acceptée. Cette règle sera notamment valable pour les inscriptions à l'université ou pour une autorisation exceptionnelle de pêche. Cependant, seulement un tiers des quelque 3 000 procédures recensées par le gouvernement sont concernées par cette nouvelle règle.

Pour rendre le millefeuille administratif plus digeste, l'Etat veut également développer les documents officiels en ligne. Les demandes de passeport pourraint bientôt se faire en ligne. A l'instar des aides au logement. Cette simplification administrative n'oublie pas les entreprises. Rendre la fiche de paie plus lisible compte parmi les 50 premières mesures en leur faveur.

Tous les six mois, le gouvernement prévoit d'annoncer de nouveaux dispositifs pensés dans le cadre du vaste chantier du choc de simplification. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.