Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Les surveillants en colère bloquent des prisons dans toute la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Ils ont manifesté devant les établissements pénitentiaires pour dénoncer une politique carcérale "en déroute".

Des centaines de surveillants de prison ont manifesté, mardi 18 juin, devant leur établissement, pour exprimer leur "ras-le-bol" face à la "déroute" de la politique carcérale, alors que le nombre de détenus en France a atteint un nouveau record au 1er juin, avec 67 977 prisonniers. Une centaine de surveillants ont manifesté à Fleury-Mérogis, où ils ont mis le feu à deux barricades, selon la gendarmerie de l'Essonne. Une trentaine de surveillants ont également manifesté à Fresnes (Val-de-Marne), où ils ont été rejoints par des personnels de Fleury-Mérogis, selon une source policière.

Dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, la quasi-totalité des centres pénitentiaires étaient bloqués dans la matinée. Une trentaine de surveillants étaient notamment rassemblés devant les entrées de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord), d'où s'était échappé, mi-avril, le braqueur Redoine Faïd. Les parloirs étaient maintenus, mais retardés, comme à Amiens, où les portes d'entrée de la prison étaient bloquées par une vingtaine de surveillants. Des rassemblements ont été également observés devant plusieurs établissements à Nantes, à Marseille, à Nice ou encore à Dijon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.