VIDEO. Jean-Pierre Raffarin est triste pour Jean-Louis Borloo

Jean-Pierre Raffarin a ressenti dimanche 6 avril, "beaucoup de tristesse" en apprenant le retrait de la scène politique de Jean-Louis Borloo.

France 5

Jean-Pierre Raffarin a ressenti dimanche 6 avril, "beaucoup de tristesse" en apprenant le retrait de la scène politique de Jean-Louis Borloo"J'apprends cette information avec beaucoup de tristesse", a déclaré l'ancien Premier ministre durant l'émission "Cpolitique". Mais Jean-Pierre Raffarin a confiance "en la capacité qu'a Jean-Louis Borloo à se sortir de ses problèmes de santé".

"Un homme d'Etat qui a servi avec imagination et force le pays"

Sur un plan plus politique, Jean-Pierre Raffarin a estimé que cette annonce était également "une véritable tristesse, puisque c'est un homme d'Etat qui a servi avec imagination et force le pays. C'est une très mauvaise nouvelle"

Le président de l'UDI Jean-Louis Borloo, en retrait de la scène politique depuis fin janvier pour des problèmes de santé, a décidé dimanche "de mettre un terme à ses fonctions et mandats", selon un courrier envoyé au comité exécutif de son parti. Hospitalisé en janvier pour une "pneumonie aiguë frontale", l'ancien ministre estime que son état de santé ne lui permet plus d'assumer ses fonctions. "Je n'ai pas en l'état toute l'énergie nécessaire pour remplir complètement toutes mes responsabilités", écrit celui qui aura 63 ans lundi."J'ai donc décidé de laisser la place libre à celle et ceux qui vont prendre le relais", ajoute-t-il.  Aucune date de retour n'avait été annoncée après sa sortie de l'hôpital le 4 février dernier.

L\'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, le 6 octobre 2013 sur le plateau de France 5. 
L'ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, le 6 octobre 2013 sur le plateau de France 5.  (IBO / SIPA)