Vidéo Covid-19 : "40 000 emplois salariés" perdus à Paris, Anne Hidaldo propose 1,4 milliard d'euros pour la relance

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

La maire de Paris appelle l'Etat à faire autant et assure que les impôts des Parisiens n'augmenteront pas. 

"Sur Paris, de septembre à janvier, nous avons perdu environ 40 000 emplois salariés", a affirmé lundi 8 février sur franceinfo Anne Hidalgo, maire (PS) de Paris. "Le chômage est en train d'augmenter. Il a progressé de 15% sur Paris. On était presque au plein emploi et on revient à une situation très difficile avec des secteurs comme le tourisme, l'évènementiel, la culture" qui sont très touchés explique-t-elle.

Le plan de relance du gouvernement "nous n'y sommes pas associés", explique Anne Hidalgo : "On a des lignes déjà prêtes avec des projets identifiés comme pérenniser les coronapistes, travailler sur les infrastructures pour les transports en commun, faire de la rénovation thermiques des bâtiments. Il suffirait qu'on puisse contractualiser avec l'Etat et que cet argent du plan de relance puisse être utilisé rapidement, efficacement dans les directions, notamment ce greendeal demandé au niveau européen."

Je propose un alignement entre le plan de relance européen, le plan de relance national et le plan de relance territorial, en associant tous les acteurs.

Anne Hidalgo, maire de Paris

à franceinfo

Anne Hidalgo est prête à mettre 1,4 milliard d'euros du budget d'investissement. "Ce serait bien que l'Etat mette autant ou vienne sur ces projets. On n'augmentera pas les impôts des Parisiens" pour compenser ces aides, assure la maire de Paris. "On ne l'a pas fait sous le mandat précédent, on ne le fera pas sous ce mandat."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.