Cet article date de plus de quatre ans.

Valérie Pécresse projette d'exclure les délinquants des HLM

La nouvelle présidente Les Républicains de la région Ile-de-France pourrait sortir de ses cartons une mesure qui permettra de résilier le bail de toute personne condamnée pour faits graves.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Valérie Pécresse © MaxPPP)

 C’est la mesure "très à droite" réclamée par Valérie Pécresse à l’un de ses colistiers pendant la campagne des régionales. De l’aveu de cet élu, le but de la nouvelle présidente de la région Ile-de-France c’était de couper l’herbe sous le pied du Front national.

En quoi consiste cette mesure "très à droite" à laquelle même le FN n’a pas pensé ? A faire signer aux locataires qui arrivent dans un HLM un bail qui stipule qu’ils s’engagent à quitter le logement s’ils sont condamnés pour des faits graves : agression, trafic de drogue.

Une mesure qui serait largement soutenue par les Franciliens à en croire un proche de la présidente. "80% des gens sont pour" d’après l’élu qui fait valoir que dans la balance il y a 700.000 personnes qui attendent un logement social en Ile de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.