Une cagnotte de 12 millions pour le vainqueur de la primaire

Si plus de quatre millions de personnes se déplacent pour aller voter lors de la primaire de la droite et du centre le gagnant empochera un beau pactole.

(François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, trois candidats déclarés à la primaire, lors de l'université d'été des Républicains © Maxppp)

C’est la carotte de cette primaire et c’est une belle carotte. Le gagnant pourra empocher le bénéfice de l’élection afin de financer sa campagne présidentielle.

Les organisateurs de la primaire de la droite et du centre ont fait leurs comptes. Le scrutin de novembre 2016 va leur coûter six millions d’euros. Chaque personne qui viendra voter versera quatre euros en tout : deux euros au premier tour et deux euros au second tour. Sur la base d’un sondage réalisé en septembre dernier par l’institut Elabe pour le journal L'Opinion , 4,5 millions de personnes se disent prêtes à aller voter. Ce qui ferait un total de 18 millions d’euros qui iront dans les caisses du micro-parti créé pour l’occasion. Et surtout, un bénéfice net de 12 millions qui seront gracieusement versés au vainqueur, plutôt que d’être encaissés par le parti. "On ne s’en sert pas directement pour éponger les comptes du parti , souligne avec malice un responsable Les Républicains, mais ça revient au même parce que de toute façon c’est le parti qui finance les campagnes présidentielles" .

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.