Un responsable FN du Var nie tout dérapage en traitant les migrants de lâches et d'égoïstes

Pour le secrétaire départemental du Front national dans le Var, Frédéric Boccaletti, les migrants "sont animés d'un égoïsme exacerbé doublé d'une lâcheté honteuse", selon un message publié sur sa page Facebook. Des propos qu'il assume totalement, a-t-il affirmé sur France info.

(Frédéric Boccaletti, secrétaire départemental du Front national dans le Var © Maxppp)

Le secrétaire départemental du Front national dans le Var rejette tout dérapage lorqu'il assure que les migrants font preuve de "lâcheté et d'égoïsme". Frédéric Boccaletti l'a écrit sur sa page Facebook et il persiste sur France Info : "Ce n'est pas un dérapage et j'assume totalement ce que j'ai dit".

Pour en arriver à cette conclusion, il s'appuie sur un exemple, un homme dont il a lu le témoignage dans le quotidien Var Matin : "Une personne a indiqué qu'il était fatigué de cette folie meurtrière. Mais en même temps il avoue qu'il a laissé dans son pays d'origine sa mère, ses frères et sa femme. Moi je trouve que cette personne a fait preuve de lâcheté. On ne laisse pas sa femme et ses enfants dans un pays en guerre. Moi je trouve ça totalement honteux". Frédéric Boccaletti qui appelle le gouvernement à rétablir les contrôles à nos frontières et à doter les forces de l’ordre de moyens humains et matériels.

Selon le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU, les migrants qui franchissent les frontières européennes sont en majorité des femmes et des enfants. Ils représentent 55% des réfugiés, contre 45% pour les hommes.

Pour Frédéric Boccaletti, les migrants "sont animés d'un égoïsme exacerbé doublé d'une lâcheté honteuse". Il s'explique sur France info
--'--
--'--