Twittoscope de TNS Sofres : Nicolas Sarkozy en tête, les "petits candidats" font leur entrée

Nicolas Sarkozy est la personnalité la plus citée sur Twitter, en novembre, selon le Twittoscope TNS Sofres-TF1 News publié mardi 6 décembre. Le réseau social permet surtout aux "petits candidats" démerger et de prendre leur place dans le Top 20.

Le site de microblogging Twitter fait partie intégrante de la stratégie de campagne numérique des partis politiques
Le site de microblogging Twitter fait partie intégrante de la stratégie de campagne numérique des partis politiques (AFP)

Nicolas Sarkozy est la personnalité la plus citée sur Twitter, en novembre, selon le Twittoscope TNS Sofres-TF1 News publié mardi 6 décembre. Le réseau social permet surtout aux "petits candidats" démerger et de prendre leur place dans le Top 20.

La droite reprend la main sur Twitter en novembre. Selon le dernier Twittoscope TNS Sofres-TF1 News avec Semiocast publié mardi soir, Nicolas Sarkozy remonte sur la première marche du podium. Une place qu'il n'avait plus occupée depuis le mois d'avril.

De leur côté, les "petits candidats" font leur entrée dans le Top 20. Grâce au réseau social, ils bénéficient d'une présence virtuelle conséquente.

Avec 117 200 tweets citant le nom du président de la République, Nicolas Sarkozy s'appuie sur son "intense activité" lors des sommets européens du mois de novembre et de son entretien croisé avec Barack Obama, d'après l'institut de sondage.

La majorité présidentielle, elle, revient dans ce top 20 du mois de novembre et rattrape son retard sur la gauche. Mais dans l'ensemble, elle reste toujours autant critiquée sur le réseau social : 26 % des tweets concernant les neuf figures UMP du Twittoscope sont négatifs (la moyenne étant de 20 %).

Ainsi, Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur, est la personnalité la plus critiquée avec 50 % de tweets négatifs à son égard. Ses déclarations sur l'indemnisation des jours de congé maladie ont suscité beaucoup de critiques.

François Hollande, candidat socialiste reconnu par la twittosphère

François Hollande, ancien leader du classement, reste bien placé en deuxième position avec 79 200 messages le citant sur le réseau social. Pour la twittosphère, il est bien le candidat socialiste à l'élection présidentielle, les autres anciens candidats à la primaire socialiste enregistrent tous une baisse de leur occurrences.

Porté par l'affaire du Carlton, Dominique Strauss-Kahn est toujours sur la troisième marche du podium avec 50 000 tweets.

Les candidats à l'élection présidentielle prennent leur place

Eva Joly bénéficie d'une croissance favorable sur Twitter. La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts gagne dix places pour se positionner en quatrième position du classement avec 34 900 messages la citant, ce malgré un contexte difficile (le porte-parole de sa campagne a annoncé sa démission en novembre sur Twitter). Ces bons chiffres montrent qu'Eva Joly possède de solides alliés sur Twitter, comme nombre de "petits candidats".

Ces derniers prennent leur place dans le Top 20 du Twittoscope, à l'image de Jean-Luc Mélenchon (12e), François Bayrou (13e), ou encore Hervé Morin (16e). Au final, ce sont huit candidats à la présidentielle que l'on retrouve dans ce Top 20, dont cinq dans les six premières places, selon TNS Sofres.

Marine Le Pen, elle atteint la cinquième position du classement (+ 2 places).

Jean-Pierre Chevènement, candidat du Mouvement républicain et citoyen, fait lui son entrée dans le classement directement à la sixième place. Le succès du hashtag #remplacerunmotduntitredefilmparchevenement explique ses bons résultats dans le classement.

Cependant, il est la deuxième personne la plus critiquée sur le réseau social avec 38 % de tweets négatifs, en raison de son appartement parisien loué dans le parc locatif de la Ville de Paris à un prix avantageux par rapport au marché.