Soldats français tués en Afghanistan : réactions politiques

Plusieurs partis ou personnalités ont réagi à la mort de quatre soldats français en Afghanistan samedi. Marine Le Pen dénonce une guerre "absurde", "l'UMP condamne cet acte de barbarie sans nom", Martine Aubry appelle au "rassemblement".

Soldats français en Afghanistan
Soldats français en Afghanistan (AFP)

Plusieurs partis ou personnalités ont réagi à la mort de quatre soldats français en Afghanistan samedi. Marine Le Pen dénonce une guerre "absurde", "l'UMP condamne cet acte de barbarie sans nom", Martine Aubry appelle au "rassemblement".

Plusieurs personnalités politiques ont réagi samedi 9 juin à la mort de quatre soldats français en Afghanistan.

Marine Le Pen réclame un retrait "intégral" des troupes

Dans un communiqué, la présidente du Front national Marine Le Pen déplore que "la France" vienne "de perdre quatre nouveaux fils dans l'absurde guerre d'Afghanistan."

"La guerre d'Afghanistan aura taché de sang le drapeau français. Il n'est pas admissible que l'UMP et le PS depuis des années refusent le retrait que nous réclamons, et François Hollande ne tient pas sa promesse de campagne, ne prévoyant qu'un départ partiel de nos troupes fin 2012. C'est dans les semaines et les mois qui viennent qu'il faut agir, en nous retirant intégralement de cette guerre sans but ni stratégie", écrit-elle.

François Hollande a confirmé le retrait des troupes françaises combattantes d'Afghanistan fin 2012 mais il restera en 2013 des Français pour former la police et l'armée afghane ainsi que des unités logistiques.

Baylet dénonce "ce conflit qui n'a que trop duré"

Dans un communiqué également, le président du PRG Jean-Michel Baylet estime de son côté que "les troupes françaises payent une nouvelle fois un lourd tribut à ce conflit qui n'a que trop duré. C'est toute la France qui est à nouveau endeuillée. Ce drame nous rappelle que le retrait de nos troupes est une nécessité et qu'il devra être effectif avant la fin de l'année".

Aubry appelle au rassemblement

La première secrétaire du PS Martine Aubry, Première secrétaire du PS, évoque "une nouvelle tragédie qui endeuille toute la France". Elle estime que "la France doit se rassembler dans l'hommage national décidé par le président de la République."

"L'UMP condamne cet acte de barbarie sans nom"

De son côté, "l'UMP condamne cet acte de barbarie sans nom : rien n'est plus odieux et plus lâche qu'un attentat kamikaze", selon un communiqué du secrétaire général du parti, Jean-François Copé.