SNCM : "L'Etat ne souhaite pas la liquidation" (Vidalies)

Le secrétaire d'Etat aux Transports a vivement démenti sur France Info l'accusation des administrateurs judiciaires. "C'est totalement faux de dire que l'Etat souhaite la liquidation de l'entreprise" a déclaré Alain Vidalies.

(Le secrétaire d'Etat au Transports affirme que l'Etat fait tout pour assurer la reprise de la SNCM © MaxPPP)

Le dossier de la SNCM, compagnie maritime, est dans l'impasse. Trois repreneurs potentiels sont sur les rangs mais aucune décision n'a encore été prise. Le procureur de la république de Marseille a demandé mercredi dernier la prolongation du redressement judiciaire. Dans le même temps, les administrateurs judiciaires reprochent à l'Etat de jouer la montre et de vouloir la liquidation de l'entreprise. Une volonté qu'a démentie samedi sur France Info le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies.

A LIRE AUSSI ►►►SNCM : les administrateurs judiciaires accusent l'Etat de faire pression

Piqué au vif par les accusations des administrateurs judiciaires, le secrétaire d'Etat aux Transports a affirmé que l'Etat cherchait au contraire à assurer la reprise de la SNCM dans les meilleures conditions possibles.

"C'est totalement faux que le gouvernement aujourd'hui exige la liquidation préalable de la SNCM. C'est exactement le contraire. Le gouvernement souhaite la reprise."

"On n'est pas dans le temps des arguties juridiques, on est dans le temps de la concrétisation de la reprise" : Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports
--'--
--'--

Alain Vidalies a rappelé que les actionnaires apporteraient "85 millions d'euros pour le plan social" , que le secrétaire d'Etat souhaite "exemplaire ".