Slovaquie : le gouvernement intérimaire démissionne, la crise politique s'aggrave dans le pays

Les députés slovaques ont renversé le gouvernement de coalition quadripartite d'Eduard Heger lors d'un vote de défiance le 15 décembre. Depuis, son équipe assure la gestion de cet Etat membre de l'Union européenne.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le Premier ministre slovaque, Eduard Heger, à Bruxelles, en Belgique, le 24 mars 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le Premier ministre slovaque Eduard Heger a déclaré, dimanche 7 mai, avoir apporté la démission de son gouvernement intérimaire à la présidente Zuzana Caputova, à la suite d'une crise politique persistante.

Le Premier ministre a assuré que toutes ses décisions seront coordonnées avec la cheffe d'Etat, qu'il doit rencontrer dimanche après-midi. Les députés slovaques ont renversé le gouvernement de coalition quadripartite d'Eduard Heger lors d'un vote de défiance le 15 décembre. Depuis, son équipe assurait la gestion du pays jusqu'aux nouvelles élections qui doivent se tenir le 30 septembre. 

La crise politique en Slovaquie, pays de 5,4 millions d'habitants, membre de l'UE et de l'Otan, s'est accentuée cette semaine. Le ministre de l'Agriculture, Samuel Vlcan, a annoncé jeudi sa démission après qu'une affaire concernant une subvention de 1,4 million d'euros accordée à son entreprise a été révélée. Le lendemain, le ministre des Affaires étrangères, Rastislav Kacer a exprimé, lui aussi, sa volonté de quitter le gouvernement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.