Cet article date de plus de trois ans.

La Roche-sur-Yon veut baptiser la place Albert 1er en esplanade Simone Veil et s'attire les foudres de la Belgique

Dans un courrier, l'ambassadeur de Belgique en France exprime sa colère après l'intention de l'élu de Vendée de rebaptiser un square Albert 1er en "esplanade Simone Veil", rapporte France Bleu Loire Océan.

Article rédigé par
avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La place Albert 1er à La Roche-sur-Yon. (ANTOINE DENECHERE/RADIO FRANCE)

Le maire de la Roche-sur-Yon, Luc Bouard (Vendée), n'imaginait sans doute pas que son annonce allait provoquer de telles tensions diplomatiques avec la Belgique. Mi-janvier, lors de ses voeux, Luc Bouard a annoncé qu'il souhaitait rebaptiser le square Albert 1er de sa commune en "esplanade Simone Veil". La réaction belge est vive, rapporte France Bleu Loire Océan lundi 5 février 2018.

Une "manifestation inamicale" à l'égard de la Belgique

La réponse belge a été immédiate. Vendredi 26 janvier, un courrier officiel a été  envoyé, signé du représentant de l'Etat belge, Vincent Mertens de Wilmars en personne. France Bleu Loire Océan s'est procuré la lettre. Le ton est vif et tranche avec le ton diplomatique habituel. Vincent Mertens de Wilmars commence par dire son étonnement. Il affirme ensuite que ce serait "jeter aux oubliettes le Roi Chevalier", resté célèbre dans l'Histoire pour son rôle aux côtés des alliés franco-britanniques pendant la Première Guerre mondiale. L'ambassadeur va plus loin : effacer la personnalité du roi des Belges, décédé en 1934, pourrait être "interprété comme une manifestation inamicale à l'égard de la Belgique, lourde de signification" au moment où les deux pays s'apprêtent à commémorer ensemble le centenaire de la fin de la guerre 14-18. Il termine enfin en suggérant au maire de la commune vendéenne, Luc Bouard, de trouver une autre façon de commémorer dignement Simone Veil, à La Roche-sur-Yon.

Le "jardin du souvenir", monument aux morts à La Roche-sur-Yon en Vendée. (ANTOINE DENECHERE/RADIO FRANCE)

Le square en question abrite le "Jardin du Souvenir" de la Roche-sur-Yon où se déroulent, devant le monument aux morts, toutes les commémorations et cérémonies patriotiques de la ville. L'ambassadeur belge n'a d'ailleurs pas manqué de donner cette petite leçon : "Honorer la figure et la mémoire du roi Albert 1er à l'endroit même où l'on honore les victimes de guerre n'a à mes yeux pas perdu de sens."  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Simone Veil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.