Cet article date de plus d'onze ans.

Ségolène Royal confirme qu'elle n'ira pas à La Rochelle

Ségolène Royal n'ira pas à La Rochelle pour l'université d'été du PS fin août. Interrogée par France Bleu La Rochelle, elle explique devoir se rendre en Afrique-du-Sud pour préparer le congrès de l'Internationale socialiste dont elle est vice-présidente.
Article rédigé par Baptiste Schweitzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

"Elle a besoin de se reconstruire,  comme un sportif de haut niveau qui s'est
fracturé la jambe en finale et qui se retrouve la jambe dans le plâtre."
Une phrase d'un membre de l'entourage de Ségolène Royal pour expliquer l'absence
de la présidente de la région Poitou-Charentes à l'université d'été du PS, à La
Rochelle du 24 au 26 août.

Car pour Ségolène Royal, La Rochelle reste un mauvais, un
très mauvais souvenir. Lors des dernières législatives, elle a été battue dans
cette ville par un socialiste dissident
, Olivier Falorni. Il avait, en pleine
campagne, reçu un tweet de soutien de la campagne du Chef de l'État, Valérie
Trierweiler. Un épisode qui avait profondément meurtri Ségolène Royal, ancienne
compagne de François Hollande.

Pour Ségolène Royal il n'est pas question de parler de "fuite" de La Rochelle après cette défaite. Interrogée par France Bleu La Rochelle, l'ex-candidate à la présidentielle de 2007 explique cette absence par le congrès de l'Internationale socialiste (IS) qui se tiendra du 29 août au premier septembre en Afrique-du-Sud.

Vice-présidente de l'IS, elle partira au Cap le 23 août pour préparer la réunion. "Nous serons finalement en écho" entre l'Afrique-du-Sud et La Rochelle, explique Ségolène Royal. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.