Cet article date de plus de huit ans.

Sarkozy et Hollande se disputent les banlieues

Après François Hollande le week-end dernier, Nicolas Sarkozy s'est déplacé en petite couronne parisienne. Pendant sa visite à Drancy (Seine-Saint-Denis), il a revendiqué une action "unique en Europe" pour le renouvellement urbain, ce que le PS conteste.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pour Nicolas Sarkozy, la politique française de la ville est un
exemple. En particulier la politique de rénovation urbaine, sous l'égide
de l'ANRU. La France est, selon lui, "le pays d'Europe qui a investi le
plus de moyens pour la réhabilitation
" des logements et des espaces
publics, soit 45 milliards d'euros. sans oublier de tacler : "François Hollande a passé deux jours dans les quartiers. Quelle idée en a-t-on retenu ? ", a-t-il questionné. "Rien, absolument rien, pas une idée nouvelle. Zéro ". Un commentaire livré à Drancy
(Seine-Saint-Denis), ville du député-maire Nouveau centre
Jean-Christophe Lagarde.

Nicolas Sarkozy "ment comme un arracheur de dents ", réplique Razzy Hammadi, un des
conseillers de François Hollande. "La
convention instituant l'ANRU a été signée en 2003
", précise-t-il,
"Nicolas Sarkozy n'avait alors aucune responsabilité dans ce domaine.
Depuis 2009, l'Etat ne met plus un seul euro dans l'ANRU, les seuls
fonds investis sont ceux du 1% logement, du mouvement HLM et des
collectivités
".

Selon le haut commissaire à la Diversité, Yazid Sabeg, l'Etat a
contribué pour 1,3 milliard d'euros au plan national de rénovation
urbaine, sur un total de 40 milliards. Lancé en 2003, ce plan est
financé jusqu'à l'année prochaine.

Hollande : "J'ai pu aller partout"

A cette critique sur le fond, François Hollande a ajouté ce soir une
pique sur la forme du déplacement du président candidat. "J'ai pu aller
partout, me déplacer dans tous les endroits du territoire
", s'est-il
félicité pendant son meeting à Besançon. Une allusion à l'annonce
tardive, une heure et demie avant son arrivée sur place, de la visite de
Nicolas Sarkozy à Drancy.

Vendredi et samedi, François Hollande s'est rendu successivement à
Vaulx-en-Velin (Rhône), Creil (Oise), Trappes (Yvelines) et aux Ulis
(Essonne). Il a participé à des tables rondes à Clichy-sous-Bois et
Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), avant un meeting à Aulnay-sous-Bois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.