Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy demande la tenue de trois débats avant le 2e tour, Hollande refuse

Le président candidat, qui recueille 27,18% des voix au premier tour, se félicite d'un "acte de civisme" des Français qui ont "déjoué tous les pronostics".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président candidat Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Nice (Alpes-Maritimes), le 20 avril 2012. (VALERY HACHE / AFP)

Nicolas Sarkozy veut mettre la pression maximale sur François Hollande. Le président candidat, qui a recueilli 27,18% des voix au premier tour de la présidentielle, dimanche 22 avril, a immédiatement appelé à la tenue de trois débats face à François Hollande avant le deuxième tour, et non pas un seul comme habituellement. "Tout doit être débattu sans hypocrisie", a-t-il justifié.

Francetv info

Une proposition aussitôt refusée par le candidat socialiste, arrivé en tête avec 28,63% des suffrages. "Ce n'est pas parce qu'il a un mauvais résultat qu'on va changer l'organisation. Il fait partie des mauvais élèves qui disent 'on doit changer l'organisation de l'épreuve' !", a ironisé le candidat PS, ajoutant qu'"il y aura un débat, qui durera le temps qu'il faudra". "Est-ce que François Hollande a peur ?", a répliqué dans la foulée Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy.

FTVi

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.