Sarkozy : chronique en cinq actes d’un retour annoncé

En se déclarant candidat à la primaire de l’UMP, l’ancien chef de l’Etat signe son retour officiel dans le jeu politique. Un retour préparé de longue date et en cinq actes. Décryptage avec Marie-Eve Malouines, chef du service politique de France Info.

(Des affiches préparant le retour de l'ancien président dans les rues de Nice début septembre. © Maxppp)

Acte I : Paris, le 6 mai 2012

Au soir de la défaite au second tour de la présidentielle, battu par François Hollande, Nicolas Sarkozy s'adresse aux militants UMP.  "Une autre époque s'ouvre, dans cette nouvelle époque je resterai l'un des vôtres (...) mais ma place ne pourra plus jamais être la même. "

Acte II : entretien à Valeurs Actuelles, le 7 mars 2013

Alors que Nicolas Sarkozy a, pendant un an, observé une relative cure de silence se contentant d'envoyer des "cartes postales" aux Français (via Facebook notamment), l'ancien chef de l'État donne une longue interview au magazine Valeurs Actuelles . Il évoque la question d'un retour sur la scène politique."Il y aura malheureusement un moment où la question ne sera plus : ' Avez-vous envie ?' mais 'Aurez-vous le choix ?'"

A VOIR AUSSI ►►► L'armoire judiciaire de Sarkozy : un retour contrarié par les affaires

Acte III : déplacement en Charente-Maritime, le 30 janvier 2014

A l'occasion d'un déplacement en Charente-Maritime pour décorer un élu, Nicolas Sarkozy s'offre un long bain de foule et lance une série d'allusions transparentes sur son retour annoncé. "Là où la mer est passée, elle revient. "

Acte IV : interview télévisée sur TF1, le 2 juillet 2014

Mis en examen dans l'affaire dite des écoutes, Nicolas Sarkozy se rend sur le plateau de TF1 pour se défendre. Au détour d'une phrase, il ne fait pas mystère de ses ambitions. "Est-il normal qu’on poursuive les écoutes, sur l’ancien chef de l’Etat, qui pourra demain avoir des responsabilités d’opposition ?

Acte V : entretien à Valeurs Actuelles, le 7 août 2014

Dans une nouvelle interview à Valeurs Actuelles , Nicolas Sarkozy parachève sa stratégie de retour. “L’idée d’un retour est inscrite dans les têtes et dans les esprits. A partir de ce moment-là, une très grande partie du chemin est faite.