Saint-Brevin-les-Pins : Dorothée Pacaud élue maire après la démission de Yannick Morez, menacé par l'extrême droite

Cette enseignante de 45 ans, sans étiquette, devient la première femme à prendre la tête de la station balnéaire de 14 800 habitants.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Dorothée Pacaud et Yannick Morez, le 9 juin 2023 à Saint-Brevin-les-Pins (Loire-Atlantique). (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

La première adjointe de Saint-Brevin-les-Pins, Dorothée Pacaud, a été élue maire de cette commune de Loire-Atlantique, vendredi 9 juin. Ce vote du conseil municipal intervient après la démission de Yannick Morez, visé par des menaces et des violences de l'extrême droite, selon une correspondante de l'AFP sur place. Dorothée Pacaud exerçait déjà la fonction de maire par intérim.

L'enseignante de 45 ans, sans étiquette, devient la première femme à prendre la tête de la station balnéaire de 14 800 habitants. La réunion des élus, vendredi en début de soirée, s'est tenue dans une ambiance tendue. Une dizaine de jeunes militants d'ultradroite se sont présentés devant les vitres du conseil municipal en brandissant des fumigènes et criant "Hier Annecy, demain Saint-Brevin", avant d'être repoussés par les gendarmes. Ces militants n'étaient pas originaires de la commune, selon les forces de l'ordre.

"La parole de mon prédécesseur a porté haut"

"Je m'attendais à cette entrée en matière et j'y étais préparée", a déclaré à la presse l'édile, ceinte de son écharpe tricolore. "Pour autant, j'aborde avec beaucoup de sérénité les trois années qui viennent", a-t-elle ajouté. "Je pense que la parole de mon prédécesseur a porté haut et j'ai bon espoir d'être davantage soutenue".

Interpellée par deux habitants opposés au centre d'accueil pour demandeurs d'asile à l'issue de son élection, Dorothée Pacaud a dénoncé un "amalgame scandaleux" avec le drame d'Annecy, soulignant que "le racisme n'est pas une opinion politique mais un délit". Elle a précisé que les travaux du centre allaient se poursuivre et qu'il ouvrirait comme prévu à la fin de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.