Cet article date de plus d'un an.

Uniforme à l'école : une "bonne idée" pour Robert Ménard, mais qui ne "règlera pas tous les problèmes de l'école"

Dans sa niche parlementaire du jeudi 12 janvier, le Rassemblement national va proposer de rendre obligatoire les uniformes à l'école et aux collèges. Invité de franceinfo, le maire de Béziers, Robert Ménard, se dit favorable à la mesure.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Robert Ménard, maire de Béziers, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 12 janvier 2023. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Je trouve que c'est une bonne idée", déclare le maire de Béziers, Robert Ménard, à propos de la proposition de loi du Rassemblement national (RN) de rendre obligatoire le port d'une "tenue uniforme" dans les écoles et collèges publics. Son examen est prévu jeudi 12 janvier à l'Assemblée nationale dans le cadre de la journée réservée aux propositions de loi du RN, sa "niche parlementaire". La Première dame Brigitte Macron s'est aussi prononcée "pour le port de l'uniforme à l'école", dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France.

"J'ai essayé de le faire, quand je suis devenu maire" mais "ça n'a pas marché", explique l'élu qui a pris ses distances avec le RN, dont il était proche autrefois. Pour lui, "il y a déjà un uniforme à l'école, ce sont les marques" : "Quand tu as de l'argent, tu as les bonnes marques, quand tu n'as pas d'argent, tu n'as pas de marques du tout, tu vas dans le truc de discount".

Des écoliers "à l'abri des différences"

Il réagit au passage aux propos du secrétaire général du Syndicat national des personnels de direction de l'Éducation nationale (SNPDEN), Bruno Bobkiewicz,  jeudi sur franceinfo. Ce dernier estime qu'il "faut surtout consacrer du temps et de l'énergie à la réussite de ces élèves plutôt qu'à la façon dont on les habille".

"Je ne suis pas un imbécile qui pense que le port de l'uniforme réglera tous les problèmes de l'école", se défend Robert Ménard. D'après lui, "on peut peut-être faire ça en plus du reste". "Je trouve ça merveilleux de mettre l'école un peu plus à l'abri des différences, des difficultés des riches, des pauvres", s'enthousiasme-t-il. À l'entendre, l'uniforme permettrait aussi de régler la question du port de tenues religieuses, notamment des jupes revêtues par certaines élèves "qui sont évidemment un symbole musulman, islamiste".

>> Proposition de loi RN pour l'uniforme à l'école : cette mesure "limite les inégalités sociales", justifie le député Jean-Philippe Tanguy

Il pointe du doigt la gauche : "Honnêtement, je ne comprends pas qu'elle n'appuie pas cette mesure, dénonce-t-il, elle qui nous dit qu'il faut sanctuariser l'école, où l'on se déshabille, d'une certaine façon, de tout ce qu'on est à l'extérieur de l'école". "Les types, ils sont contre parce que c'est le Rassemblement national" qui porte cette proposition de loi. "Comment peut-on être assez stupide, con, âne pour pouvoir choisir de dire non [pour cette raison] ?", lance-t-il. Les députés Les Républicains, eux, ont reçu consigne de soutenir le texte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.