Cet article date de plus de dix ans.

Revue du web politique : lol, tweets et campagne choc ont marqué la semaine

L'élection présidentielle se joue aussi en ligne. Candidats, partis, militants et citoyens investissent la Toile. Tweets, lol, campagne choc et programmes accessibles aux handicapés. Revue des faits marquants de la semaine sur le Web politique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
La Licra "démasque Marine Le Pen" (Licra)

L'élection présidentielle se joue aussi en ligne. Candidats, partis, militants et citoyens investissent la Toile. Tweets, lol, campagne choc et programmes accessibles aux handicapés. Revue des faits marquants de la semaine sur le Web politique.

La Licra attaque Le Pen

La Licra veut frapper fort. Et pour ça elle a choisit le web. A neuf jours de l'élection présidentielle, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme part en guerre contre le Front national (FN). L'organisation a ainsi mis en ligne vendredi 13 avril une vidéo choc.

Objectif : mettre les électeurs en garde contre le discours de normalisation du parti frontiste avant l'élection. Dans le clip, une actrice interprète Marine Le Pen. La candidate du FN se démaquille dans sa salle de bain au son d'une valse viennoise, avant de laisser apparaître son vrai visage : celui de son père, Jean-Marie Le Pen.

Pour Alain Jakubowicz, avocat et président de la Licra, "le message est avant tout destiné aux jeunes". "Nous voulons faire tomber le masque, montrer que le parti n'a pas changé, avec une image choc qui, je l'espère, portera ses fruits," affirmirme-t-il à Francetv2012.

C'est la première fois que l'organisation lance une campagne en ligne. Pour Me Jakubowicz, "la Licra est une vieille dame qui apprend à se servir des nouveaux outils de communication."

Autant dire que ce clip n'est pas du goût du parti d'extrême droite qui par la voix d'un de ses dirigeants, une autre avocat, Me Wallerand de Saint-Just, demande aux pouvoirs publics de suspendre l'octroi de suventions à l'association antiraciste.

Les programmes des candidats accessibles aux handicapés

Pas facile pour les aveugles et les malvoyants de se tenir au courant de l'actualité politique. Pas de tracts en braille, des sites de campagnes non adaptés. Et peu d'efforts de la part des équipes de campagne.

La société Acuishop, habituellement spécialisée dans l'optimisation de sites Internet pour les malvoyants, a décidé de prendre les choses en main. Son équipe vient ainsi de mettre en ligne une version 100% accessible des dix programmes des candidats, sur le site "Présidentielles accessibles".

Des outils tels que la synthèse vocale (non voyants), les "agenceurs" de police et/ou couleurs (malvoyants et daltoniens) mais aussi la navigation uniquement clavier que certains utilisent comme les handicapés moteurs, ont été mis en place sur des versions adaptés des programmes officiels.

Des outils permettent aux malvoyants de lire les programmes des candidats (http://www.presidentiellesaccessibles.fr/)

L'initiative d'Acuishop fait suite à une étude de l'association Valentin Haüy parue en février. Les sites officiels des candidats avaient été passés au crible et notés sur 10 selon une liste de critères techniques. Au final, seuls trois candidats ont obtenu la moyenne sur les 12 qui étaient en lice à cette époque.

Mélenchon, troisième homme sur Twitter

La dynamique Mélenchon s'empare de Twitter. Le candidat du Front de gauche enregistre la plus forte progression du mois : il a été cité en mars dans 312 000 tweets, selon l'analyse réalisée par TNS Sofres et Semiocast pour Metro et TF1 News, publiée le 11 avril.

Derrière les deux principaux candidats, Jean-Luc Mélenchon fait donc figure de troisième homme sur le site de microblogging. Il arrive à la troisième place du classement. Le candidat a suscité 132% de tweets en plus ce mois ci.

Et la vague Mélenchon se confirme sur Twitter, puisque celui reste le favori des twittos. En effet, selon le Twittoscope de TNS Sofres, il est la personnalité qui a le plus de messages positifs sur Twitter.

"Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc" : un coup de pub

Et Jean-Luc Mélenchon n'en finit pas d'inspirer les internautes. Cette semaine, le clip sulfureux de la mystérieuse Victoire Passage, posté mardi sur Vimeo et Youtube a fait le tour de la toile. La truculente blonde de 24 ans, y déclare sa flamme au candidat du Front de gauche à la présidentielle.

Ce single politique, intitulé "Prends le pouvoir sur moi Jean-Luc" serait destiné à lancer une jeune chanteuse, qui a fait appel aux services de une agence de relations publiques. Celle-ci a en effet envoyé un communiqué de presse aux rédactions vantant les mérites de "Victoire" peu après la mise en ligne du clip.

Depuis, Victoire Passage fait l'objet de toutes les attentions. Le Figaro lui consacre même un portrait.

Pourtant, une marque se cacherait derrière ce clip, selon le Huffington Post. Laquelle ? Suspense...

"Attention aux images trop lisses"

"Toi qui veux sauver la Terre, choisis donc le nucléaire. Par la mer ou par les airs, répands-le dans l'atmosphère." Le message est clair.

Le groupe ACDC a créé le buzz cette semaine. Mais attention, les "Artistes Chanteurs de la Droite Conservatrice" n'ont aucun point commun avec le mythique groupe de rock.

En plein débat présidentiel, ces jeunes étudiants français ont décidé de chanter leur amour du nucléaire dans un clip léché qui a déjà attiré plus de 60 000 visiteurs.

En réalité, il s'agit d'une parodie réalisée par des étudiants l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière. Leur but : mettre en garde contre « ces images trop lisses » qui cachent des messages qui le sont moins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.