René Dosière dénonce les rémunérations "choquantes" dans les ministères

Le député socialiste René Dosière, spécialiste des dépenses de l'État, juge "choquantes" les rémunérations dans les cabinets ministériels du gouvernement de Manuel Valls, avec une hausse de 7,1% par rapport à l'équipe pilotée par Jean-Marc Ayrault.

(© MaxPPP)

Le député socialiste René Dosière, grand observateur des dépenses de la République, révèle sur son blog que les conseillers ministériels gagnent de plus en plus d'argent.

Par rapport au gouvernement Ayrault (2013), les rémunérations du gouvernement Valls (2014) sont en forte augmentation : + 7,1%.

"Cette année, on constate qu'à l’exception de Matignon, où le Premier ministre a été rigoureux parce qu’il n’y a pas du tout eu d’augmentation des rémunérations de ses collaborateurs, dans les ministères, on assiste à une augmentation globale de l’ordre de 7% de rémunérations qui sont déjà élevées puisqu’elles se situent autour de 10.000 euros, " explique-t-il sur France Info.

(La hausse en 2014 des rémunérations des cabinets ministériels © René Dosière)

Des ministères favorisés

Il apparaît que c'est au secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur que l'on est le mieux payé (12.222 euros/mois), soit deux fois plus qu'à la Francophonie, ministère qui paie le moins bien.

 

"Dans quelques ministères, cette augmentation moyenne cache des augmentations qui sont quelque fois tout à fait inadmissible puisqu’elles atteignent 17% ou 20%. Je trouve qu’il est particulièrement choquant, dans une période où l’on demande des efforts aux Français, que dans les cabinets ministériels on s’exonère de cette responsabilité. "

 

"Au ministère des Affaires sociales, il y a une progression de 17% d’une année sur l’autre, au ministère de la Décentralisation de 20% d’une année sur l’autre, au ministère de l’Enseignement Supérieur de 10%. "

 

En revanche, René Dosière note une diminution (-1,3%) du total des rémunérations pour les membres de cabinet du Premier ministre, tout en constatant un niveau plus élevé (13.134 euros mensuels), primes comprises, de la rémunération moyenne. 

Des conseillers mieux payés que les ministres

Contrairement à la règle appliquée à l'Elysée et à Matignon, où aucun collaborateur ne gagne plus que le président ou le Premier ministre, dans 19 ministères "la rémunération moyenne des membres de cabinet est supérieure à celle du ministre" , souligne René Dosière.

 

"Je propose qu’aucun membre de cabinets ministériels ne puissent gagner plus que son ministre. Si on appliquait cette règle de manière stricte on pourrait faire une économie de 10% de la base des rémunérations distribuées.

 

En moyenne, un conseiller gagne 8201 euros auxquels s’ajoutent une indemnité mensuelle de 2235 euros, ce qui fait une rémunération moyenne de 10. 436 euros.

Des économies non négligeables

"Il n’y a pas de grille de salaires et c’est un inconvénient. C’est ce que j’ai réclamé à plusieurs reprises pour les types de fonctions de manière à ce que l’on n’ait pas des écarts aussi considérables. Vous avez des écarts de un à deux. Avec la règle que je propose on ferait près de 4 millions d’économie. "

René Dosière choqué par les rémunérations dans les cabinets ministériels
--'--
--'--

L'analyse de René Dosière sur les rémunérations dans les cabinets ministériels