Manuel Valls : "Les Français en ont assez du trop-plein d'impôts"

Interrogé par le "Journal du Dimanche", le nouveau Premier ministre dénonce "les ravages de la hausse des impôts depuis quatre ans".

Le Premier ministre Manuel Valls arrive au Palais de l\'Elysée, à Paris, pour le premier conseil des ministres de son gouvernement, le 4 avril 2014.
Le Premier ministre Manuel Valls arrive au Palais de l'Elysée, à Paris, pour le premier conseil des ministres de son gouvernement, le 4 avril 2014. (ALAIN JOCARD / AFP)

A deux jours de son très attendu discours de politique générale, face à l'Assemblée nationale, le nouveau Premier ministre se prépare. "Mon état d'esprit, c'est d'apaiser, confie Manuel Valls au JDD, dans un article publié dimanche 6 avril. Nous devons répondre à l'urgence économie et à l'urgence sociale."

Après la déroute du PS aux municipales, le nouveau locataire de Matignon évoque les attentes des électeurs, taclant au passage la politique fiscale de ces dernières années. "Le sentiment d'injustice est très prégnant, les ravages de la hausse des impôts depuis quatre ans sont très importants, explique-t-il. Les Français en ont assez du trop-plein d'impôts, c'est frappant dans les classes moyennes et chez ceux qui se sont retrouvés imposables pour la première fois."

"Réduire les impôts des particuliers", c'est d'ailleurs l'une des priorités aux yeux des Français, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche. 34% des sondés en font la demande au nouveau Premier ministre, mais le sujet numéro 1 reste l'emploi : ils sont 69% à réclamer à Manuel Valls d'"inverser la courbe du chômage".