Gérald Darmanin : de Bercy à Beauvau

Ce lundi 6 juillet, Gérald Darmanin a été nommé ministre de l’Intérieur. A 37 ans, le maire de Tourcoing devient le plus jeune homme politique à investir la place Beauvau.

France 2

C’est une véritable promotion pour l’ancien député Les Républicains, en charge depuis trois ans du ministère de l’Action et des Comptes publics. "Prise de guerre" d’Emmanuel Macron en 2017, Gérald Darmanin a gagné la confiance du président de la République tout en traçant sa propre route. Un pied au ministère de l’Economie à Bercy, l’autre à Tourcoing, où il a été réélu maire au premier tour au printemps dernier. Sa nomination place Beauvau est une surprise.

Un art de la synthèse

Ces dernières heures, Gérald Darmanin a pesé de tout son poids politique pour obtenir le grand ministère régalien dont il rêvait. Aussi à l’aise avec Nicolas Sarkozy qu’avec Xavier Bertrand, réputé proche de la droite sécuritaire et se disant gaulliste social, le nouveau ministre de l’Intérieur cultive un art de la synthèse qui devrait lui être nécessaire dans les négociations à venir avec les syndicats de policiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérald Darmanin, nouveau ministre de l\'Intérieur du gouvernement de Jean Castex.
Gérald Darmanin, nouveau ministre de l'Intérieur du gouvernement de Jean Castex. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)