Vidéo La crise du Covid-19 a lancé un "ultimatum social", selon le socialiste Boris Vallaud

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le porte-parole du PS appelle à un "réveil de la gauche" et croit que les Français et son parti peuvent se retrouver autour de "combats communs".

La crise du Covid-19 a crée une "urgence sociale", constate Boris Vallaud, porte-parole du PS et député des Landes, mercredi 5 mai sur France Inter. "Il y a un ultimatum social, il y a dix millions de pauvres" en France, interpelle l'auteur d'Un Esprit de résistance (Flammarion) et "cette urgence-là commande le réveil de la gauche", intime-t-il.

Le porte-parole du Parti socialiste déclare voir "beaucoup de Françaises et de Français qui ne mettent pas forcément de mots sur leur colère, sur leur appétit de justice, d'égalité. À travers ce que j'écris, je leur dis que ces combats nous sont communs et que nous pouvons nous retrouver". Interrogé sur le pourquoi des mauvais scores du PS dans les urnes et les sondages, le député des Landes évoque un certain narcissicime de la gauche. "Nous devons parler moins de nous-mêmes et plus des Françaises et des Français", lance-t-il.

Bicentenaire de Napoléon , "une autocélébration" pour Emmanuel Macron

Boris Vallaud juge "assez funeste du point de vue des débats démocratiques" l'expérience de la présidence d'Emmanuel Macron, arguant que "donner l'illusion que tout se vaut, qu'il n'y a plus de gauche, plus de droite, est fâcheux".

Le porte-parole du Parti socialiste poursuit en évoquant la commémoration du bicentenaire de la mort de Napoléon Ier : "Commémorer n'est pas célébrer, je l'entends", déclare-t-il, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que, dans l'esprit du président de la République, il y a un peu de célébration, je dirais même d'autocélébration."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parti socialiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.