Cet article date de plus de huit ans.

Université d'été de La Rochelle : polémique sur l'emploi de salariés roumains par le PS

Leurs conditions de travail sont identiques à celles des Français, mais leurs cotisations sociales sont celles de leur pays d'origine.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des employés sur le site de l'université d'été du PS à La Rochelle, en août 2014. (XAVIER LEOTY / AFP)

Le dumping social ne connaît pas de frontières politiques. Dix travailleurs roumains ont été employés à partir de mercredi sur le site de l'université d'été du Parti socialiste, révèle France Bleu La Rochelle jeudi 27 août. Ces salariés étaient chargés d'installer le mobilier puis de le démonter, ainsi que d'assurer le nettoyage, selon la radio.

Leurs conditions de travail sont identiques à celles des Français, mais leurs cotisations sociales sont celles de leur pays d'origine, la Roumanie. Ils coûtent ainsi moins cher. Bien que tout soit en règle, le recours à des travailleurs détachés a de quoi surprendre pour un parti qui critique régulièrement le dumping social en Europe.

Le PS assure que la loi est respectée

Selon France Bleu, il n'est toutefois pas certain que le PS ait été tenu au courant. En effet, pour l'organisation de ce grand raout de rentrée, le parti a signé un contrat avec l'entreprise GL Events, basée à Lyon. Cette dernière a sous-traité à une entreprise roumaine, Trepte Events.

En effet, dans un communiqué, le Parti socialiste confirme n'avoir eu vent de cette affaire que par voie de presse. Après avoir reçu confirmation que ces salariés étaient bien en situation de détachement, la Rue de Solférino a "exigé du prestataire qu’il rompe son contrat avec ce sous-traitant, ce qui a été fait dans la matinée de ce jeudi".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.