Primaire de la gauche : retour manqué pour Montebourg

En troisième position sur le podium et donc éliminé de la primaire de la gauche, Arnaud Montebourg est crédité de près de 18% des voix. C'est la déception dans son camp.

France 3

Arnaud Montebourg a raté son pari : revenir deux ans et demi après avoir été évincé du gouvernement. Une nouvelle fois, il échoue. Comme en 2011, il termine troisième de la primaire, mais cette fois, le coup est beaucoup plus rude lui qui s'imaginait déjà porter la candidature socialiste en 2017. Dans sa courte allocution, l'ancien ministre a eu des mots très durs contre la politique du quinquennat, une façon de viser Manuel Valls sans le nommer.

Hamon sous-estimé

Comme tout le monde, Arnaud Montebourg a sous-estimé Benoît Hamon, note Anne Bourse, la journaliste de France 3 qui s'exprime depuis le QG du Bourguignon. Il a joué la carte d'une stature présidentielle. En vain. Les électeurs ont préféré un programme plus marqué à gauche porté par Benoît Hamon auquel Arnaud Montebourg apportera sa voix dimanche prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Arnaud Montebourg le 22 janvier 2017 à Paris.
Arnaud Montebourg le 22 janvier 2017 à Paris. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)