Primaire de la gauche : les militants attendent le début de la campagne

Quelles sont les attentes des militants socialistes en vue de la primaire de la gauche ? Reportage à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

France 3

La plupart d'entre eux ne s'étaient pas revus depuis le 1er décembre, le jour où François Hollande a renoncé à se présenter. Nous sommes à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. C'est une circonscription très "hollandaise" et pourtant ici, on approuve plutôt la décision du président. "Je salue son choix", témoigne un homme. "Pour moi, Hollande a failli à sa tâche", dit une femme.

Une année catastrophique

La déchéance de nationalité et la loi Travail sont encore dans tous les esprits des militants socialistes et pour certains, Manuel Valls ne peut pas assurer la suite. "Il faut une clarification de ses positions", confie un homme. À la primaire de la gauche, les militants auront le choix entre huit candidats. Beaucoup regrettent l'absence de Jean-Luc et d'Emmanuel Macron, mais qu'importe, ils espèrent surtout tourner la page d'une année catastrophique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Congrès du Parti socialiste à Toulouse en octobre 2012.
Congrès du Parti socialiste à Toulouse en octobre 2012. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)